Gare aux offres d’emploi frauduleuses sur Internet

image_pdfimage_print

 

Gare aux offres d’emploi frauduleuses sur Internet
Pôle Emploi lance une alerte sur des annonces d’emploi frauduleuses qui circulent sur son site. Elles concerneraient 0,6 % des 500 000 offres publiées chaque jour sur pole-emploi.fr.

Des messages d’alerte mettent en garde les utilisateurs de pole-emploi.fr sur ces annonces frauduleuses. PHOTO Patrick JamesDes messages d’alerte mettent en garde les utilisateurs de pole-emploi.fr sur ces annonces frauduleuses.

Les conseils
de Pôle Emploi
Ne donnez pas vos données personnelles à un inconnu (RIB, numéro de sécurité sociale, de permis de conduire, de carte ou de compte bancaire…). Considérez comme suspect tout « recruteur » qui vous demanderait ce type d’informations sans vous avoir rencontré.
N’envoyez pas d’argent à un recruteur potentiel.
Ne versez aucune somme d’argent en échange d’un contrat de travail.
N’acceptez aucune rétribution de votre futur employeur avant la signature d’un contrat de travail.
Ne répondez pas aux offres non sollicitées d’emploi de personnes que vous ne connaissez pas.
Ne poursuivez pas la conversation si vous avez un doute sur l’honnêteté de votre interlocuteur.
Soyez attentif aux propos de votre interlocuteur. S’il vous propose un poste différent de celui qui était présenté dans l’annonce, méfiez-vous.
Protégez votre ordinateur avec un antivirus et un pare-feu.


————————————————————————————————

1 Qu’est-ce que LE SITE pole-emploi.fr ?
Il s’agit du premier site de recherche d’emploi en France, avec 27 millions de visiteurs par mois.
Un trafic qui intéresse les fraudeurs.
Chaque jour, plus de 500 000 nouvelles offres sont publiées sur le site, dont 28 500 dans les Hauts-de-France.
2 De quoi s’agit-il ?
Des offres d’emploi frauduleuses sont publiées sur le site pole-emploi.fr (environ 0,6 % sur les 500 000 en ligne). Elles peuvent prendre différentes formes.
Par exemple, lors d’une procédure de recrutement, le faux employeur adresse au préalable un chèque au candidat (il se révélera volé, sans provision…). Très vite, le faux recruteur demande le remboursement d’une partie de la somme avancée sous des prétextes variés.
Le candidat, mis en confiance, s’exécute. Et ne reverra plus son argent (ni celui du premier chèque puisqu’il était en bois).
Une autre méthode consiste à inciter un demandeur d’emploi à appeler un numéro (très) surtaxé.
Au bout du fil, un opérateur lui demande de fournir des informations confidentielles (et surrout des coordonnées bancaires notamment).
L’arnaque peut également prendre la forme d’un concours, d’un sondage ou encore d’un mail se réclamant de Pôle Emploi et exigeant des données personnelles…
3 Comment est-ce possible ?
« Notre mission, c’est de fluidifier l’accès à l’emploi », explique Sophie Boutin, responsable du service Entreprises à la direction régionale de Pôle Emploi. L’établissement public a donc décidé d’ouvrir des espaces recruteurs auxquels ont accès les entreprises. Elles peuvent ainsi y publier directement leurs offres d’emplois et avoir accès aux 8 millions de CV de la base Pôle Emploi. Les escrocs se servent de ces espaces pour publier leurs annonces frauduleuses et/ou contacter directement les demandeurs d’emploi. Les victimes, croyant avoir affaire à Pôle Emploi, se laissent abuser.
4 Que fait Pôle Emploi ?
« Le problème, c’est que ces annonces sont légales. C’est la façon dont se passe la suite qui ne l’est pas », souligne Sophie Boutin. « Des algorithmes contrôlent les annonces qui sont mises en ligne. Nos conseillers sont aussi particulièrement vigilants. Les internautes qui ont des doutes peuvent aussi nous signaler une annonce qu’ils jugent louche.»L’année dernière, au niveau national, 4 800 espaces et 18 000 primo-offres ont été refusés. Dans la région, deux procédures de justice sont en cours.
5 Que faire si vous êtes victime d’une tentative d’arnaque ?
Vous pouvez signaler une annonce frauduleuse grâce au bouton « signaler une annonce » accessible en bas de chaque offre d’emploi. Vous pouvez aussi contacter directement votre conseiller Pôle Emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.